dimanche 23 mars 2008

Un instant d’abandon de Philippe Besson

Et oui, encore un livre de Philipe Besson. Non, je vous assure, je n’ai conclu aucun contrat avec lui pour promouvoir ses livres sur mon blog !!!
Il est vrai que cet auteur m’a encore eu par son style, le spleen tout au long de ce livre, cette plongée dans une, voir peut être plusieurs hétérotopies, terme cher à Michel Foucault. On ressent un mystère tout au long du bouquin et au fur et à mesure que se dévoile l’histoire, on attend toujours un élément supplémentaire nous faisant replonger dans le doute. Ce livre ponctué de plusieurs rencontres qui chacune a un sens particulier permet au fur et à mesure de mieux comprendre le personnage principal hanté par son enfance, sa vie avant et après la prison.
Le titre du livre est bien réel, l’abandon semblant être rompu à la fin mais pas de la façon dont on y aurait certainement pensé au cœur de la lecture du livre…

1 commentaire:

JoyFayLa a dit…

Oh, Phillipe Besson. J'ai étudié, il y a quelques années, une petite partie de sa biographie ( Un garçon d'italie, son frère et les jours fragiles . ) je l'ai rencontré aussi ^^ . Pour ma part, je trouve que ce sont des lectures interessantes, mais j'accroche sans plus